© UNICEF/NYHQ1996-1505/Pirozzi

Les droits de l’enfant

La Convention

En 1989, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté la Convention relative aux Droits de l’Enfant. Cette convention comprend les droits de tous les enfants dans le monde entier, sans distinction sur base de la couleur de peau, de la religion ou du genre.

On y trouve les normes minimales à respecter dans le traitement des enfants. Elle reconnaît leurs droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels. Les dirigeants du monde trouvent en effet important que les droits des enfants soient explicitement nommés car les mineurs doivent être d’autant plus protégés et soutenus.

Pour l’instant, presque tous les pays du monde ont ratifié la Convention. Cela signifie qu’ils doivent appliquer ses articles sur leurs territoires. Les États-Unis et la Somalie ont signé la Convention, mais ne l’ont pas ratifiée. La Belgique l’a ratifiée en 1991 et doit de ce fait aussi respecter les accords de la Convention. Celle-ci est en effet juridiquement contraignante.

Que trouve-t-on dedans ?

La Convention relative aux Droits de l’Enfant comprend 54 articles et 4 principes directeurs : la non-discrimination, le meilleur intérêt de l’enfant, le droit à la survie et au développement et le droit à la participation. La Convention concerne tous les domaines qui entrent en jeu dans la vie d’un enfant. Tous les droits ont la même importance et ils ne peuvent être considérés séparément.

Au cours des années, la Convention relative aux Droits de l’Enfant a été élargie. L’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté trois protocoles supplémentaires :

Les droits de l’enfant en Belgique

La Belgique a ratifié la Convention en 1991. Notre pays est un assez bon élève ; ce qui ne veut pas dire qu’il est exempt de tous reproches notamment dans les domaines suivants : la pauvreté, l’exclusion de toute une série de groupes d’enfants vulnérables dont les enfants porteurs d’un handicap, le manque d’accueil pour les enfants réfugiés, la coordination complexe et le manque de moyens…

Contrôler l’application de la Convention

Afin de concrétiser de belles paroles, les gouvernements qui ont ratifié la Convention doivent régulièrement faire état de leurs efforts : ont-ils vraiment tout mis en œuvre pour faire avancer les droits de l’enfant dans leur pays et comment s’y sont-ils pris ? Ils font rapport de leurs efforts au Comité des droits de l’enfant.

Les experts de ce Comité font des recommandations sur ce que le pays en question peut faire pour appliquer encore mieux la Convention relative aux droits de l’enfant. Ils se basent pour cela sur un rapport que les autorités du pays leur font tous les cinq ans et sur un rapport alternatif des ONG.

Pour nous, il est important dans ce dialogue de donner la parole aux premiers concernés : les enfants et les jeunes. Ils sont les mieux placés pour décrire comment sont respectés leurs droits dans leur propre vie. C’est pourquoi UNICEF Belgique coordonne le projet « What Do You Think? », qui permet aux enfants et aux jeunes d’exprimer leur opinion dans ce processus.

Ce que nous faisons pour les droits de l’enfant en Belgique

Mots-clés
Partagez