Javascript must be enabled, and FlashPlayer 10 required.
Download the Flash Player on http://www.adobe.com/

Skip to Content

Pakistan: une crise qui dépasse l'imagination.

Date de publication: 14/10/2011
Dernière modification: 14/10/2011
Pakistan: une crise qui dépasse l'imagination.

Avec plus de 10 millions d’enfants affectés, la crise humanitaire au Pakistan est d’une telle ampleur que son échelle dépasse l’imagination du public partout dans le monde.

Un rapport de l’UNICEF souligne que certaines zones du Pakistan, notamment la province du Sindh, sont toujours inondées et des centaines de milliers de personnes sont toujours en cours d’évacuation.
 

Dans d’autres régions, au fur et à mesure que les eaux se retirent, les gens regagnent leurs habitations. Les moyens de subsistance ont été détruits dans des zones où la population avait déjà du mal à survivre quotidiennement avant les inondations. L’urgence n’est pas terminée et l’impact des inondations perdurera pendant des années voire des décennies selon le rapport.

Les opérations de secours de l'UNICEF au Pakistan se concentrent sur l’approvisionnement en eau et l’assainissement, sur la nutrition, la santé, l’éducation et la protection des enfants.
Eau et assainissement
L'UNICEF et ses partenaires approvisionnent plus de 6 millions de personnes et mettent en œuvre des programmes de traitement de l’eau, et de réparation des puits, etc.
Santé
Pour la santé, plus d’un demi-million d’enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés contre la polio et plus de 420 000 enfants contre la rougeole. Des produits nutritionnels sont distribués à plus de 375 000 enfants de moins de 5 ans et à plus de 50 000 femmes enceintes et allaitantes.

Education et protection

Quelque 35 000 enfants ont accès à des activités éducatives et récréatives et 26 000 enfants et femmes reçoivent une aide psychosociale.

L’appel de fonds de l’UNICEF a augmenté et passe à 254 millions de dollars : ce montant couvrira une période de 12 mois à partir d’août 2010 jusqu’à la fin de juillet 2011. Actuellement, nous devons faire face à un manque de financement de 160 millions de dollars. 

Je soutiens les actions d'urgence de l'UNICEF