Mots-clés

La Reine Mathilde, une voix royale pour les enfants

En tant que maman, puis comme Princesse et ensuite en tant que Reine des Belges, Mathilde est fort engagée depuis plus de dix ans en faveur des droits de l’enfant. Depuis 2009, elle aussi est Présidente d’honneur d’UNICEF Belgique.

En cette qualité, elle a rehaussé de sa présence de nombreuses manifestations organisées par notre organisation dans les écoles, auprès des autorités, au cours de conférences internationales, saisissant toutes ces occasions pour mener un plaidoyer convaincant en faveur des enfants.

La Reine Mathilde participait encore tout récemment à la Fête des enfants organisée le 20 novembre 2014 par UNICEF Belgique et Plan Belgique et qui célébrait le 25e anniversaire de la Convention des droits de l’enfant.

Mais l’engagement de la Reine dépasse nos frontières. Dès 2002, la Princesse Mathilde – avait montré son intérêt pour les droits des enfants en se joignant à la délégation belge à la 2e Conférence mondiale des Nations unies sur les droits de l’enfant à New York.

La Reine Mathilde en Haïti_UNICEF Belgique_Frank Dejongh

En 2004, c’est sur le terrain, au Niger, que la future Reine des Belges a pu constater la manière dont l’UNICEF mettait en œuvre ces droits, en visitant notamment les programmes éducatifs en faveur des enfants nomades.

Son expertise a encore été accrue par la visite, au cours de la même année, du Centre logistique mondial de l’UNICEF à Copenhague. Plus qu’un entrepôt, la Supply Division est le cœur opérationnel de l’UNICEF, tout à la fois centrale d’achat, base logistique d’urgence et centre d’innovation en faveur des enfants.

La Princesse Mathilde a été pendant plusieurs années Représentante Spéciale de l’UNICEF et de l’ONUSIDA pour leur campagne mondiale concernant les orphelins et les enfants rendus vulnérables par le VIH/SIDA. À ce titre, elle a visité des projets et participé à des conférences en Tanzanie (2006), au Sénégal (2008) et au Libéria (2010).

En 2012, elle est partie en mission en Haïti afin de soutenir la campagne « Apprendre pour (sur)vivre » qu’UNICEF Belgique consacrait à l’éducation dans les urgences.

L’année suivante, la Reine Mathilde s’est rendue à New York où elle a pris la parole lors d’un événement consacré aux « Children’s Rights Business Principles » (CRBP) en marge du Sommet « Global Compact Leaders » en présence du Ministres des Affaires étrangères de Belgique. Les CRBP sont les Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l’enfant. Ils offrent un cadre global permettant de mieux comprendre et d’agir sur les conséquences de l’activité des entreprises sur les droits et le bien-être des enfants.

Toujours en 2013, la Reine participait à une table ronde avec des experts à propos de l’égalité des chances à l’école.