La protection

Mots-clés

Tous les enfants ont le droit de grandir dans un environnement qui les protège de la violence, de l’exploitation, de la maltraitance et de la discrimination. Pourtant, entre 500 millions et 1,5 milliard d’enfants subissent une forme de violence ou d'abus.

Dans la réalité, cela fait référence à une multitude de situations abusives et inacceptables, telles que le travail infantile, le mariage forcé des jeunes filles mineures, les mutilations génitales rituelles, le trafic d’enfants ou le recrutement d’enfants dans les groupes armés.

Or, certains enfants sont plus vulnérables que d’autres face à l’exploitation et la violence. Il s’agit principalement d’enfants migrants, issus des minorités, vivant sans leurs parents, installés dans des zones de conflit armé, en conflit avec la loi, porteurs d’un handicap, ou encore non-enregistrés à la naissance…

Que fait l’UNICEF pour protéger les enfants?

L’UNICEF travaille à différents niveaux pour endiguer la propagation de la violence aux enfants, les abus auxquels ils risquent d’être confrontés et leur exploitation.

  • Nous avons élaboré des systèmes permettant de rendre les enfants plus visibles. Par exemple, nous avons mis en place un système d’identification et de réunification des familles lorsque celles-ci sont séparées de leurs enfants lors d’une situation d’urgence. Nous stimulons également l’enregistrement des enfants à la naissance. Si pour nous c’est une formalité, ce n’est pas toujours possible dans les pays en grande difficulté ou en conflit.
  • Nous faisons tout un travail de plaidoyer, au Nord comme au Sud, afin de renforcer le système juridique concernant les enfants, en visant bien entendu leur protection.
  • Nous donnons les moyens aux familles et aux communautés de renforcer leur souveraineté, car elles détiennent la légitimité (et donc la responsabilité) de protéger leurs enfants.
  • Nous ne pouvons agir seuls, aussi est-il essentiel de pousser les gouvernements à mettre en place des politiques de protection des enfants, et surtout à les faire respecter.
  • Enfin, nous voulons assurer la protection des enfants dans les situations d’urgence, notamment via le maintien de l’éducation.

Les enfants soldats
L’excision
Les marriages d’enfants