Des chances égales

Qu’entend-on par inclusion sociale?

L’inclusion sociale est présente de manière transversale dans tous les autres domaines dans lesquels nous travaillons : la nutrition, la santé, l’éducation, la protection…

Par l’inclusion sociale, nous voulons inclure tous les enfants dans nos programmes. Aucun enfant ne peut être laissé de côté. En d’autres mots, nous nous engageons à lutter contre toute forme d’exclusion des enfants par la société.

La lutte contre les exclusions

Notre action se focalise donc sur tout ce qui peut faire la différence entre un enfant exclu, en marge de la société, et un enfant qui y a trouvé sa place. Cela demande l’implication de toute une série d’acteurs: nous, mais également nos partenaires, les gouvernements, les communautés, et vous ! Or les défis ne manquent pas :

  • Principalement, cela passe par éradiquer la pauvreté. A ce jour, 568 millions d’enfants (de 0 à 18 ans) vivent dans une pauvreté extrême, c’est-à-dire avec moins de 1,25 dollar par jour. C’est le défi majeur qui peut faire une énorme différence.
  • Assister les parents dans l’éducation, la protection et l’inclusion de leurs enfants.
  • Nous faisons aussi la promotion de l’inclusion sociale auprès des autorités des pays. En l’incluant dans leurs politiques, elles peuvent s’assurer que les droits des enfants les plus exclus et les plus désavantagés sont respectés sans discrimination.
  • Nous travaillons également à responsabiliser les gouvernements en la matière, pour qu’ils lancent des politiques visant à valoriser chaque enfant et à leur donner un accès égalitaire à un avenir.
  • En termes de plaidoyer, l’UNICEF lutte ardemment contre les stigmatisations et les stéréotypes, car ils sont le terreau des inégalités. En changeant les mentalités, nous participons à l’inclusion sociale des personnes marginalisées.
  • Enfin, dans nos actions sur le terrain, nous veillons à porter une attention toute particulière aux enfants qui sont le plus souvent laissés à l’écart : les enfants les plus pauvres, porteurs d’un handicap, faisant partie de minorités… Ces enfants risquent, bien plus que les autres, d’être oubliés et de ne pas avoir accès à toute une série de biens et de services.