Le projet What Do You Think?

What do you think

Que pensent les enfants et les jeunes du respect de leurs droits en Belgique? L’UNICEF leur pose la question et s’attèle à la tâche!

Tous les enfants ont le droit de donner leur avis sur ce qui les concerne et leur avis doit être pris en compte. C’est ce que dit la Convention relative aux droits de l’enfant.

Pour aider à mettre cela en place, UNICEF Belgique a conçu le projet « What Do You Think? » en 1999. Il permet aux enfants et aux jeunes vulnérables de faire entendre leurs voix, étant donné qu’on n’y prête pas encore assez d’attention. Nous les interrogeons directement ou indirectement (via les écoles ou des organisations) sur ce qu’ils pensent du respect de leurs droits et des problèmes qu’ils vivent ou observent. Nous recueillons leurs idées, leurs souhaits et leurs propositions et nous les amenons au Comité pour les Droits de l’Enfant à Genève, qui veille à ce que les pays qui ont ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant s’y conforment.

Par ailleurs, « What Do You Think? » veut également encourager les décideurs politiques à se battre pour les droits des enfants dans leurs propres pays. « What Do You Think? », c’est donc bien plus que l’écriture de quelques rapports : le processus qui les précède et suit est au moins aussi important.

Ce processus a pour objectif de démarrer un réel débat de société, à tous les niveaux (politiques) sur la participation des enfants, ce qu’ils vivent et leur situation. Nous voulons en effet donner une image claire de ce qui compte pour les enfants et les jeunes à ceux qui sont concernés et ceux qui sont responsables de l’application de la Convention relative aux droits de l’enfant au quotidien (les décisionnaires, quel que soit le niveau de pouvoir, les experts du Comité, les avocats, les professeurs, les professionnels de tous les secteurs, les parents, les enfants et les jeunes). Ainsi, ils peuvent prendre cela en considération et peuvent voir à quel point il est nécessaire de s’intéresser à ce que pensent les enfants et les jeunes.

Et ainsi, ils peuvent mettre en place, en collaboration avec les enfants et les jeunes, une famille, une classe, une école, une institution, une ville ou un pays qui conviendrait à tous les enfants.

What do you think? Le bien-être et la santé mentale des enfants et des jeunes

Durant les prochains mois, nous consulterons les enfants et les jeunes concernés par la santé mentale, c’est-à-dire en premier lieu les enfants et les jeunes des services hospitaliers de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, des structures psycho-socio-thérapeutiques et des services de santé mentale.

La consultation aura lieu du 1er septembre au 6 décembre 2020. 

Méthodologies pour une consultation sur le bien-être et la santé mentale des enfants et des jeunes

Vous souhaitez participer à cette consultation ?

Notre objectif est de :

  • Consulter les enfants et les jeunes concernés par la santé mentale sur les problèmes qu’ils vivent et identifier avec eux leurs principales recommandations.
  • Consulter les professionnels, les acteurs gouvernementaux, non-gouvernementaux ou académiques sur les droits des enfants concernés par la santé mentale.
  • Rassembler les idées et les souhaits des enfants et des jeunes dans un rapport des enfants et des jeunes concernés par la santé mentale en Belgique.
  • Contribuer à une meilleure participation des enfants et des jeunes dans les politiques et les programmes de prévention et de prise en charge.
  • Contribuer à identifier les principales lacunes dans les données, la recherche et les politiques relatives à la prévention et à la prise en charge de la santé mentale des enfants et des jeunes.

En collaboration avec les services hospitaliers de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, les structures psycho-socio-thérapeutiques ainsi les services de santé mentale, nous souhaitons donc mettre en place une consultation des enfants et des jeunes concernés par la santé mentale en Belgique.

Qu’est-ce que nous voulons accomplir ?

Aujourd’hui, 10 à 20% de tous les enfants et les jeunes souffrent d’un certain type de trouble de santé mentale à travers le monde. Environ 16% de la charge mondiale de morbidité et des blessures chez les adolescents sont dus à des problèmes de santé mentale. La dépression est l’une des principales causes d’invalidité chez les jeunes et les suicides sont la troisième cause de décès chez les adolescents et la deuxième chez les adolescentes de 15 à 19 ans.

Nous voulons offrir un contrepoids positif en mettant en avant l’importance de la participation des enfants et des jeunes afin de contribuer au changement et devenir des adultes les plus épanouis possible. Cela nécessite que les enfants et les jeunes aient une voix, et d’autre part qu’on arrive à mieux comprendre ce qu’ils vivent, ce qui leur a manqué et comment nous pourrions encore mieux les soutenir. La coopération professionnelle avec les services et les structures qui accueillent ces enfants et ces jeunes est cruciale à cet égard.

L’objectif est de mettre en place une première consultation des enfants et des jeunes dans les services hospitaliers de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, les structures psycho-socio-thérapeutiques et les services de santé mentale pour récolter leurs idées, leurs souhaits et leurs recommandations sur les droits et le bien-être des enfants et des jeunes directement concernés.

Qui voulons-nous atteindre ?

Cette consultation vise à atteindre différents groupes cibles :

  • Enfants et jeunes en premier lieu avec une attention particulière aux enfants directement concernés par la santé mentale (enfants et jeunes des services hospitaliers de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, des structures psycho-socio-thérapeutiques et des services de santé mentale);
  • L’environnement professionnel accompagnant les enfants et les jeunes ;
  • La société en général ;
  • Les responsables politiques (Ministres, parlementaires) de tous les niveaux de pouvoir ;
  • Le Comité des droits de l’enfant des Nations unies qui en en charge de la bonne application des droits de l’enfant partout dans le monde, y compris en Belgique.

Comment voulons-nous y parvenir ?

Nous voulons y parvenir en mettant en place une consultation nationale des enfants et des jeunes, centrée sur les droits et le bien-être des enfants et des jeunes concernés par la santé mentale en Belgique, en collaboration avec les services hospitaliers de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, les structures psycho-socio-thérapeutiques et les services de santé mentale.

La consultation se fera dans les services et les structures qui accueillent des enfants et des jeunes, de manière collective et/ou individuelle, via des débats ou/et des techniques d’expression créatives. Les services et les structures seront en outre soutenus grâce à des méthodologies et un accompagnement d’UNICEF Belgique (en personnel, en formation, en financement des activités créatives, etc.) dans le but de permettre au plus grand nombre de participer au projet.

Nous voulons transmettre les idées et les souhaits des enfants et des jeunes au plus haut niveau en Belgique et au niveau international. L’ensemble des idées et des souhaits des enfants seront transmises aux responsables politiques et au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies. UNICEF Belgique s’engage aussi à sensibiliser les politiques et le grand public au bien-être et à la santé mentale des enfants et des adolescents.

Les résultats des consultations seront intégrés au rapport d’UNICEF Belgique sur les droits des enfants concernés par la santé mentale en Belgique (2021). Dans cette publication, UNICEF Belgique s’engage à remercier les hôpitaux, les structures psycho-socio-pédagogiques et les services de santé mentale participants ainsi qu’à ne pas divulguer l’identité des enfants et des jeunes.

Qu’avons-nous déjà accompli avec les autres consultations What Do You Think ?

Il ne s’agit que de quelques exemples:

 

Publications What Do You Think?
Contactez-nous pour en savoir plus