Journée mondiale de l’enfance: UNICEF Belgique organise une action originale dans les gares belges

La Journée mondiale de l’enfance aura lieu le 20 novembre. Cette date correspond à l’adoption par les Nations unies de la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant.
Depuis lors, la Convention des Droits de l’Enfant s’est développée et est devenue la convention pour les droits humains la plus ratifiée. Ce traité a en effet été signé et ratifié par tous les pays du monde, à l’exception des États-Unis.

L’UNICEF a été mandatée pour veiller au respect de cette convention.

Avec la convention comme fil conducteur, l’UNICEF et ses partenaires ont réussi au cours des dernières années à engranger des progrès considérables en ce qui concerne le bien-être des enfants.

Grâce à la convention, nous sommes parvenus, depuis 1990, à réduire de moitié la mortalité infantile. 2,6 milliards de personnes supplémentaires ont accès à l’eau potable et de plus en plus d’enfants ont accès aux soins médicaux de base, à l’éducation et à la protection. L’impact de la convention s’observe également au travers de dizaines d’autres indicateurs.

« Le monde reste néanmoins un lieu inéquitable pour les enfants les plus pauvres et les plus marginalisés. Un nombre important d’enfants grandissent dans des circonstances difficiles.
Les enfants des foyers les plus pauvres encourent un risque accru de maladie, d’abus et d’exploitation. Les défis à relever sont encore nombreux », dit
Olivier Marquet, directeur général d’UNICEF Belgique.

Pour informer le public belge de l’importance de la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant et de la nécessité de poursuivre nos efforts pour la protection et la promotion des droits de l’enfant, UNICEF Belgique organise une action ludique dans plusieurs gares de notre pays. Celle-ci se déroulera le matin du mardi 20 novembre.

De 7 h 30 à 9 h, les volontaires UNICEF distribueront une carte postale unique et des gadgets dans huit gares SNCB (Anvers, Bruges, Louvain, Bruxelles-Centrale, Hasselt, Charleroi, Mons et Liège), par lesquels nous appelons le public à accorder de l’attention au droit à l’éducation pour chaque enfant et à manifester son soutien à notre action.

Le droit fondamental à l’éducation, fixé par l’article 28 de la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant n’est toujours pas entièrement respecté. Dans le monde, 263 millions d’enfants âgés de 6 à 16 ans ne vont pas à l’école. C’est principalement le cas pour les groupes vulnérables, comme les filles, les enfants les plus pauvres, ceux qui sont touchés par un handicap, ou vivent dans des situations d’urgence ou de conflit. Tous les enfants, où qu’ils soient dans le monde, ont droit à un enseignement de qualité.

L’éducation est l’une des thématiques centrales du travail de plaidoyer de l’UNICEF, ainsi que la pauvreté, la migration, la violence et l’environnement. Ces points figurent également dans le Mémorandum rédigé par UNICEF Belgique en vue des prochaines élections de 2019.

Le 20 novembre, l’UNICEF demandera, notamment par le biais d’une pétition, d’accorder davantage d’attention aux droits de l’enfant.

Cette journée sera rendue publique partout dans le monde par le biais des réseaux sociaux sous l’hashtag #GoBlue #ForEveryChild

Cette action reçoit le soutien de la Coopération belge au développement (Direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire, DGD).