L’éducation, une solution pour les filles qui fait bouger le monde

L’enseignement est un droit humain fondamental. Chaque fille ou garçon partout dans le monde a le droit d’aller à l’école et d’apprendre. Mais les enfants n’ont pas tous cette chance. Et bien qu’elles aient autant de rêves que les garçons, les filles sont souvent exclues de l’éducation.

Actuellement, il y a 1,1 milliards de jeunes filles dans le monde. Elles trépignent d’envie face à leur avenir. En investissant dans l’éducation, nous leur offrons une chance de concrétiser leurs rêves. C’est uniquement de cette manière qu’elles peuvent améliorer leurs conditions de vie et contribuer à la santé, la sécurité et le bien-être de leur famille, de leur communauté et de la planète tout entière.

32 millions de jeunes filles ne vont pas à l’école

Les crises humanitaires, les conflits armés et la pauvreté rendent l’accès à l’école plus compliqué. Tant les garçons que les filles font face à de tels obstacles, mais les filles sont encore plus vulnérables. L’interaction entre différents facteurs multiplient les difficultés qu’elles ont encore plus de mal à surmonter. Bien souvent, l’éducation n’est pour elles qu’un rêve.

Mais pourquoi les filles sont-elles si nombreuses à ne pas aller à l’école ?

Discrimination

La discrimination sur base du genre, des rapports de force et des préjugés tenaces qui font en sorte qu’on accorde plus d’importance à l’éducation des garçons qu’à celle des filles, sont les obstacles les plus importants qui empêchent les filles d’aller à l’école.

Dans certains pays, la loi interdit aux filles d’aller à l’école. On leur refuse l’accès à l’école quand elles sont enceintes, mais elles ne peuvent pas non plus y retourner après la naissance de leur enfant.

Les enfants qui ne sont pas en possession d’un acte de naissance, ne sont pas non plus admis dans les établissements scolaires. Une fois encore, les filles sont les plus désavantagées car la majorité des 50 millions d’enfants qui, d’après les estimations, ne sont pas déclarés à la naissance, sont des filles.

Pauvreté

Souvent, les enfants n’ont pas accès à l’école parce que leur famille ne dispose pas de suffisamment de moyens pour payer les frais de scolarité ou l’uniforme. Parfois, ils doivent travailler dès le plus jeune âge dans des conditions dangereuses, afin de subvenir aux besoins de leur famille.

Trop souvent, les familles ayant peu de moyens donnent la priorité aux garçons lorsqu’ils investissent dans l’éducation. Les attentes pour les filles sont souvent moins élevées et elles doivent plus fréquemment assumer les tâches ménagères. Ces conditions de vie impliquent aussi que les filles deviennent victimes de mariages d’enfants.

La situation à l’école : sécurité, hygiène et programmes scolaires

Lorsque la distance pour atteindre l’école est importante, il est peu probable que les parents autorisent à leurs filles d’aller à l’école, car ils ont peur pour leur sécurité. De plus, la violence à l’école, parmi laquelle figure la violence sexuelle, touche aussi principalement les filles. Le  manque d’enseignantes féminines, et donc d’exemples et de personnes de confiance, font en sorte que les filles ne se sentent pas en sécurité à l’école.

Parfois, les écoles ne répondent pas aux besoins des jeunes adolescentes, par exemple en matière de sanitaires et d’hygiène. Lorsqu’il n’y a pas de toilettes séparées pour les garçons et les filles, ou lorsqu’il n’y a pas de toilettes du tout, les filles ne vont pas à l’école, de crainte que leur intimité, leur sécurité et leur dignité ne soient pas respectées.

Pour que chaque fille ait accès à une éducation de qualité, faites un don

Rôle et impact de l’enseignement secondaire pour les filles

C’est uniquement par l’éducation que les filles auront l’opportunité de prendre en main leur propre destin. Mais les investissements dans l’éducation des filles ont également un impact positif sur les familles, les communautés, et sur l’économie tout entière.

  • Quand une fille va à l’école, elle acquiert des compétences et des connaissances qui lui permettent de prendre en main son propre avenir et d’exercer une profession. Elle apprend aussi à se protéger contre les maladies, comme le VIH/SIDA ou le paludisme.
  • Les filles qui ont bénéficié d’une éducation se marient plus tard et ont moins d’enfants. Leurs enfants ont à leur tour plus de chances de survivre et d’aller eux-mêmes à l’école. Les femmes instruites sont les garantes d’une meilleure santé pour leur famille. Elles ont plus de connaissances sur les soins de santé, la nutrition et la vaccination, et peuvent transmettre ces connaissances à leurs enfants. Si toutes les filles bénéficiaient de l’enseignement secondaire, la mortalité infantile diminuerait de 49%.
  • L’éducation des filles contribue à ce que les inégalités entre les filles et les garçons disparaissent. Elle permet de faire baisser la violence envers les jeunes filles et les femmes. Si toutes les filles en Afrique sub-saharienne et en Asie du sud et de l’ouest avaient accès à l’enseignement secondaire, le nombre de mariage d’enfants diminuerait de 64%. Lorsque les filles sont instruites, elles sont capables de mieux revendiquer leurs droits, de se défendre et de se protéger.

Notre objectif : donner accès à l’enseignement à toutes les filles

L’UNICEF vise à ce que tous les enfants – indépendamment de leur sexe, de leur origine ethnique ou socio-économique, ou des circonstances dans lesquelles ils vivent – puissent bénéficier de leur droit à une éducation de qualité.

Nous aidons les gouvernements, les communautés et les parents, à développer leurs compétences et leurs aptitudes à remplir leurs devoirs envers les enfants. Nous élaborons des systèmes d’éducation qui permettent de donner un enseignement de qualité, tant aux garçons qu’aux filles. C’est ainsi que nous prenons des mesure en matière d’égalité des genres dans l’enseignement. Partout dans le monde, nous soutenons les centres éducatifs qui organisent un enseignement de la seconde chance et qui offrent un environnement d’apprentissage flexible pour les filles qui sont exclues des écoles.

Vous pouvez aussi nous aider

Souhaitez-vous offrir une chance à un enfant ? Une chance pour qu’il puisse se développer et réaliser de belles choses au cours de sa vie ?

Avec votre don de 53 euros, vous permettez à 212 enfants de recevoir une ardoise  solide et durable. Ces ardoises sont un véritable outil d’apprentissage pour les enfants, elles peuvent être utilisées pour l’écriture et les mathématiques.

Pour que chaque fille ait accès à une éducation de qualité, faites un don