Les enfants du Nigeria racontent l’horreur en dessins

Suite aux attaques menées par la secte Boko Haram au cours du mois d’août 2014 dans des localités et villes du nord Nigéria, près de 150 000 personnes, parmi elles une majorité de femmes et d’enfants, ont trouvé refuge dans l’extrême sud-est du Niger, sur les îles du Lac Tchad, Bosso et certaines localités de la région de Diffa.

Ce nombre ne cesse d’augmenter avec la recrudescence d’attaques armées et d’attentats particulièrement violents en décembre 2014 et janvier 2015.

Compte tenu des mouvements importants et continus de populations, l’UNICEF et ses partenaires ont mis en place un dispositif itinérant d’appui psychosocial depuis juin 2014, qui s’intéresse également aux populations réfugiées dans les îles du lac Tchad, entre le Niger et le Nigeria.

Nos collègues de l’UNICEF au Niger, qui prennent en charge ces enfants réfugiés venus du Nigeria, leur ont donné un papier, des stylos et des crayons de couleurs afin qu’ils puissent dessiner, raconter, témoigner, extérioriser…

Voici 10 dessins recueillis, commentés par les enfants eux-mêmes. Avec leurs propres mots d’enfants :

Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria
Dessins enfants tuerie Nigeria