L’UNICEF attaque de front l’épidémie de choléra qui menace les enfants de République centrafricaine

Au moins 16 personnes sont décédées de la première épidémie de choléra enregistrée depuis 2011 en République Centrafricaine. L’épidémie a été déclarée par les autorités centrafricaines le 10 août. 66 cas, parmi lesquels 7 impliquant des enfants, ont été enregistrés le long de la rivière Oubangui.

© UNICEF/UN08037/Le Du
© UNICEF/UN08037/Le Du

« Les jeunes enfants, particulièrement ceux âgés de moins de cinq ans, sont très vulnérables face à cette maladie », a déclaré Mohammed Malick Fall, représentant de l’UNICEF en République Centrafricaine. «Nous devons agir au plus vite pour éviter que la maladie ne se propage et fasse plus de victimes. Le choléra est une maladie qui est facilement évitable.»

Le choléra est une maladie diarrhéique aiguë causée par l’ingestion de nourriture ou d’eau contaminée par la bactérie Vibrio cholera, présente dans les matières fécales.

L’épidémie a débuté à Djoukou, dans une région déjà difficile d’accès située le long de la rivière Oubangui à environ 100 km au nord de la capitale Bangui. Dans cette région, les populations ont peu ou pas accès à l’eau potable et utilisent la rivière Oubangui comme source principale d’approvisionnement en eau. De nombreuses zones de la région sont difficiles, voire impossible d’accès par la route. Des personnes contaminées voyageant à bord de bateaux surpeuplés ont transporté la bactérie plus au sud.

En collaboration avec le Ministère de la Santé et ses partenaires, l’UNICEF fournit des médicaments, de l’eau potable, des produits pour la purification de l’eau et des équipements sanitaires aux populations affectées.

UNCEFCAR/2016/Mboutou
UNCEFCAR/2016/Mboutou

Des agents communautaires sont également déployés dans les zones touchées pour informer la population sur les mesures de prévention :

  • boire uniquement de l’eau traitée
  • se laver les mains avec du savon
  • ne consommer que de la nourriture bien cuite
  • éviter la défécation à l’air libre.

La mobilisation des communautés est cruciale pour éviter la propagation de l’épidémie, dans la mesure où la plupart des villages affectés n’ont ni électricité ni réseau de téléphonie mobile.


Protégez les enfants, offrez-leur des tablettes de purification

Comment offrir et emballer 50.000 litres d’eau potable?

Votre cadeau : Achetez un Happy pack composé de 10 000 comprimés de purification d’eau.

Votre impact :  Grâce à leur formulation, ces pastilles purifient l’eau insalubre et la transforment en eau potable. Avec les 10.000 comprimés, vous offrez ainsi jusqu’à 50.000 litres d’eau pure aux enfants !

Faites un don pour les enfants