Pour chaque enfant, des résultats

L’UNICEF a été créé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour venir en aide aux enfants dont la vie et l’avenir étaient en péril – et ce quel que soit leur pays d’origine. La seule chose qui comptait pour l’UNICEF, était de protéger les enfants en détresse et d’obtenir des résultats.

Il en va de même aujourd’hui. Jour après jour, nous travaillons sans relâche dans les endroits les plus inhospitaliers du monde, pour atteindre les enfants les plus vulnérables et les plus défavorisés. Nous œuvrons pour sauver leur vie et pour les protéger. Nous travaillons pour leur donner une enfance dans laquelle ils sont aimés, protégés, en bonne santé, éduqués et capable de réaliser leur plein potentiel.

C’est ce que nous faisons à l’UNICEF et nous n’abandonnons jamais.

6 moyens mis en œuvre par l’UNICEF pour obtenir des résultats

Une présence locale, un impact mondial

En Mongolie, P. Otgonjargal, âgée de 4 ans, vient d’être vaccinée contre la rougeole et la rubéole par des vaccinateurs qui ont voyagé en voiture, en radeau, à dos de renne et à pied pour arriver dans sa communauté.

L’UNICEF est actif dans 190 pays et territoires – une présence plus vaste qu’aucune autre organisation de protection des enfants. Notre réseau étendu nous permet de partir d’approches réussies dans un endroit du monde et de les adapter pour relever des défis ailleurs, contribuant ainsi à améliorer les résultats en faveur des enfants dans le monde entier.

ont reçu des vaccins vitaux en 2016.
En 2016, nous avons acheté 2.5 milliards de doses de vaccins pour les enfants, dans près de 100 pays.

ont reçu du matériel pédagogique au cours des 3 dernières années, la plupart touchés par un conflit ou une crise.

en situation d’urgence humanitaire ont reçu de l’eau potableau cours des 3 dernières années.

Sauver plus de vies à moindre coût

Au Kenya, Linet Atieno dort sous une moustiquaire spécialement traitée pour prévenir le paludisme et d’autres maladies transmises par les moustiques.

L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires – et nous nous engageons à démultiplier la portée de chaque don pour sauver et améliorer la vie des enfants.

En tant qu’acheteur majeur de fournitures vitales, telles que des vaccins, des moustiquaires et des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi, l’UNICEF dispose d’une position unique pour négocier les prix les plus bas. Nos achats en grande quantité et notre transparence nous permettent de façonner les marchés, de réduire les coûts, d’augmenter l’efficacité de nos interventions – et, le plus important – de sauver plus de vies.

du vaccin pentavalent en 2016. Ce vaccin protège les enfants contre 5 maladies meurtrières. Il sauvera la vie d’environ 5.7 millions d’enfants d’ici 2020.

réalisée sur l’approvisionnement en vaccins et d’autres fournitures pour les enfants en 2016. Le total estimé des économies réalisées avec nos partenaires est de 1.5 milliard de dollars au cours des cinq dernières années.

sur le prix moyen de moustiquaires entre 2000 et 2015. Pendant cette période, il y a eu une diminution de 50.3% des décès liés au paludisme.

Interventions d’urgence et préparation

Kinan Kadouni, 26 ans, réfugié syrien qui vit désormais en Belgique, porte dans ses bras un enfant qui vient de débarquer avec d’autres réfugiés sur l’île de Lesbos en Grèce.

L’UNICEF est sur le terrain avant, pendant et après les urgences humanitaires. Notre chaîne mondiale d’approvisionnement et notre présence sur le terrain nous permettent d’acheminer rapidement de l’aide là où c’est nécessaire. Nous sommes capables d’envoyer en 48 heures des fournitures vitales presque partout dans le monde.

De manière tout aussi importante, l’UNICEF reste sur place et tient ses engagements. La façon dont nous répondons aux situations de crise pose les bases du développement à long-terme. Parallèlement, notre travail dans des situations non urgentes aide les communautés à résister aux chocs futurs.

menées dans 108 pays en 2016.

en situation de crise humanitaire ravitaillées en eau potable en 2016, dont 3,7 millions en Syrie uniquement.

en situation de crise humanitaire traités en 2016 contre la malnutrition aiguë sévère.

Des solutions nouvelles à de vieux problèmes

Au Malawi, des enfants et des membres de la communauté assistent à une démonstration de drones. L’UNICEF pilote un programme visant à utiliser des drones pour livrer des vaccins et d’autres fournitures vitales dans des zones difficiles d’accès.

L’UNICEF a toujours placé l’innovation au cœur de sa capacité à obtenir des résultats en faveur des enfants. Notre centre d’innovation mondial aide à déployer à plus large échelle des solutions éprouvées. Un fonds dédié à l’innovation soutient financièrement des projets prometteurs à leur stade initial. Les résultats ? Une nouvelle vague de technologies et de produits qui nous aident à atteindre les enfants et les communautés les plus difficiles à atteindre


Nous avons établi un partenariat avec plusieurs géants de la technologie, tels que Google, IBM et Telefónica, dans le cadre de notre initiative Magic Box, une plateforme qui recueille et analyse des informations en temps réel pour renforcer notre capacité à intervenir dans des situations d’urgence humanitaire.

Nous avons contribué à réduire la mortalité maternelle et infantile grâce à notre plateforme mobile RapidPro. En Zambie, les mères séropositives vivant en zone rurale sont désormais en mesure de connaître le statut VIH de leur bébé en deux fois moins de temps qu’auparavant. Il s’agit d’une avancée primordiale pour prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Nous atteignons plus d’1 million de personnes par mois via notre Internet of Good Things (Internet des bons Objets) dans plus de 40 pays et 20 langues, avec des informations pédagogiques qui peuvent sauver des vies.

Nous avons piloté de nouvelles approches, telles que l’utilisation des premiers drones à usage humanitaire pour accélérer l’obtention des résultats des tests de dépistage du VIH au Malawi, ou le recours aux téléphones mobiles pour favoriser l’enregistrement des naissances au Pakistan.

Des partenariats puissants

Dans une région rurale du Viêt Nam, trois petites filles de l’école primaire de Ban Pho se tiennent bras dessus bras dessous. Cette école soutenue par l’UNICEF offre aux enfants une éducation dans un environnement pédagogique sûr et accueillant.

L’action de l’UNICEF est rendue possible par les partenariats solides que nous avons forgés avec des gouvernements, des ONG, la société civile et le secteur privé. En ce qui nous concerne, notre crédibilité, notre impartialité et nos résultats font de l’UNICEF un partenaire de premier choix.

Plusieurs grandes marques mondiales – d’Ikea à Lego – mobilisent leurs ressources et encouragent l’innovation pour soutenir les efforts de l’UNICEF visant à atteindre chaque enfant.

L’UNICEF peut compter sur des soutiens d’une générosité exceptionnelle pour améliorer la vie des enfants, que ce soit par l’intermédiaire du don, du bénévolat ou de la défense des enfants dans les communautés.

Bien entendu, la capacité de l’UNICEF à obtenir des résultats pour chaque enfant dépend de nos partenaires les plus importants, les gouvernements, lesquels fournissent les ressources essentielles qui nous permettent d’atteindre tous les enfants, où qu’ils se trouvent.

Depuis 2016, plus d’1 million d’enfants ont bénéficié du partenariat entre la fondation FC Barcelona et l’UNICEF pour soutenir le développement d’enfants marginalisés par l’intermédiaire du sport.

Nous avons initié, avec l’Union européenne, un programme de 34 millions d’euros pour l’éducation de 230 000 enfants réfugiés syriens vivant en Turquie.

En association avec la Fondation Bill & Melinda Gates et d’autres partenaires, nous avons contribué à sauver 122 millions de vies d’enfants depuis 1990, essentiellement par le biais de campagnes de vaccination de masse.

Une voix influente au service des enfants

L’ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF, Orlando Bloom, un enfant dans les bras, lors de la visite de l’unité de récupération nutritionnelle du Centre de la mère et de l’enfant de Diffa, au Niger.

L’UNICEF est le principal porte-parole des enfants à travers le monde et leur porte-voix. En tant qu’acteur impartial et apolitique, nous ne restons jamais silencieux face aux violations des droits des enfants.

Nos recherches et nos rapports sont la principale source de données et d’informations sur la situation des enfants dans le monde pour les journalistes, les chercheurs, les décideurs et les avocats.

Nos ambassadeurs de bonne volonté – de Danny Kaye et Audrey Hepburn dans les premières années de l’UNICEF aux grandes célébrités et personnes d’influence d’aujourd’hui – contribuent à inspirer des gens du monde entier à se mobiliser en faveur des enfants.

Dans toutes nos actions, nous œuvrons pour autonomiser les jeunes et les encourager à prendre la parole et à participer aux décisions qui vont changer leur vie.

Plus de 3 millions de jeunes peuvent exprimer leurs opinions et communiquer avec leur dirigeants grâce à la plateforme sociale U-Report.

Nous avons participé à la « baby shower » mondiale de la célèbre chanteuse-compositrice Shakira et de son compagnon, la star du FC Barcelona, Gerard Piqué, organisée pour la naissance de leur second enfant. Les dons récoltés ont permis de financer l’achat de 71 000 doses de vaccin contre la polio et de 65 000 doses de vaccin contre la rougeole.

Suivi par plus de 36 millions de personnes sur les réseaux sociaux, l’UNICEF est l’une des premières organisations à but non lucratif suivies dans le monde en 2016. La page Facebook de l’UNICEF a été la plus populaire de toutes les organisations internationales et notre compte Twitter a été le deuxième plus suivi par les dirigeants de la planète.
Lisez le rapport ‘Pour chaque enfant, des résultats’