Les souverains belges et le joueur de cricket Virender Sehwag s’unissent pour défendre les droits de l’enfant

Mumbai, 10 Novembre 2017 – Leurs Majestés le Roi et la Reine de Belgique ont assisté aujourd’hui à un match de cricket sur le terrain du Mumbai Maidan Oval. Cette rencontre était organisée pour promouvoir les droits des enfants au jeu, au sport et à l’éducation. Les souverains étaient accompagnés dans cette démarche par le célèbre joueur indien de cricket, Virender Sehwag, et par plusieurs jeunes filles et garçons de deux écoles de Mumbai.

En Inde, l’UNICEF soutient de nombreuses initiatives, destinées à valoriser les jeunes filles. Beaucoup d’entre elles sont mariées avant l’âge de 18 ans, sont confrontées à la violence domestique ou doivent interrompre leur scolarité après leurs études primaires. Ces phénomènes ne pourront changer que si l’on met les garçons et les filles sur un pied d’égalité. Valoriser les filles, cela prend du temps et exige des investissements dans des domaines bien précis tels que l’éducation, la nutrition, les compétences de vie et le sport, par exemple.
En Inde, la valeur souvent non-reconnue des filles a un impact direct sur la survie et la santé des enfants et des jeunes gens.
“Il est grand temps de donner plus de responsabilités et de pouvoir à nos femmes et à nos filles. Et le sport est un moyen formidable pour y parvenir,” explique le joueur de cricket Virender Sehwag.
“Les enfants nous ont appris que l’UNICEF, conformément à sa mission, souhaite que chaque enfant – quelles que soient son origine ou ses capacités – puisse pratiquer un jeu ou un sport dans un environnement sain et protégé,” raconte Sehwag suite au match de cricket auquel assistaient leurs Majestés.

“Qu’importe le pays où nous vivons, nous devons faire en sorte que les enfants grandissent en toute sécurité au sein de leur famille. Nous devons protéger les garçons et les filles de différents types de violence ou de pratiques nocives et prévenir les mauvais traitements. En tant que représentante spéciale des NU pour les Objectifs de Développement Durable, j’attache une importance particulière au droit à l’éducation pour tous les enfants”, a déclaré Sa Majesté la Reine.

La Reine Mathilde a pu s’entretenir en privé avec des étudiants de Maharashtra sur des questions telles que les compétences de vie, le renforcement de l’autonomie des adolescents, notamment celles des jeunes filles et la prévention du mariage précoce.

“Le mariage précoce influence négativement les droits des enfants à l’éducation, à la santé et à la protection. Ses conséquences touchent directement les jeunes filles mais également le cercle familial et la communauté dans un sens plus large. Les enfants lorsqu’ils sont mariés, qu’ils soient filles ou garçons, risquent d’avoir des compétences et des connaissances insuffisantes pour affronter la vie et de ne pas trouver le travail qui leur permettra de tirer leur famille du cercle vicieux de la pauvreté. Ils ne pourront donc pas contribuer à la croissance sociale et économique de leur pays,” explique la Reine Mathilde.

Lors de son séjour à Maharashtra, Sa Majesté la Reine a inauguré une chanson sur le lavage des mains, produite et offerte à l’UNICEF par des étudiants et des volontaires belges. Cette chanson constituera un outil créatif supplémentaire de la campagne de sensibilisation Swachh Bharat, déjà très populaire dans le pays et visant à « rendre l’Inde propre ».

La Reine a également souligné l’importance des bonnes pratiques en hygiène pour réduire l’incidence des maladies. “Le développement durable n’est possible que si les enfants grandissent en bonne santé et vivent dans un environnement protégé. L’éducation à l’école et au niveau communautaire devrait prendre en compte l’hygiène et le lavage des mains si elle veut être qualitative, “a déclaré notre souveraine.

“Nous devons faire en sorte que les écoles et les communautés s’engagent pleinement dans ce processus à tous les niveaux, en recourant à des méthodes participatives, aux connaissances et aux outils locaux. Par le chant et la danse, nous pouvons toucher les enfants et changer les comportements. En tant que représentante spéciale des NU pour les Objectifs de Développement Durable, je soutiens l’UNICEF dans ses efforts de promouvoir à large échelle des pratiques vitales telles que le lavage des mains avec du savon à des moments cruciaux de la journée,” ajoute la Reine Mathilde.

L’UNICEF travaille avec les écoles pour renforcer les capacités des enfants. Ces derniers deviennent des ambassadeurs de l’hygiène au sein de leur famille et de leur communauté. Les enfants deviennent ainsi des vecteurs de changement encourageant toutes les personnes de leur entourage à acquérir les bons réflexes au niveau de l’hygiène.

Leurs Majestés sont en Inde pour une visite d’Etat qui se déroule du 5 au 11 novembre 2017. Lors de son séjour, la Reine Mathilde a eu l’opportunité, en tant que Présidente d’honneur d’UNICEF Belgique, de visiter un large éventail de programmes de l’UNICEF menés en collaboration avec le gouvernement indien. Ces programmes visent notamment à obtenir des progrès pour les enfants dans des domaines tels que l’eau potable, l’hygiène, la protection et la participation des enfants, et le renforcement de l’autonomie des jeunes filles.

Pour plus d’information :

Philippe Henon
Attaché de presse,
UNICEF Belgique
Tél: (+32) 2 477/55.50.23
phenon@unicef.be
@Philippehenon