UNICEF Kasaï-RDC

Crise au Kasaï : Instantanés de résilience

En raison de la violence et de l'insécurité entre 2016 et 2018, le Kasaï a été confronté à des déplacements de population à grande échelle, à des violations des droits de l'enfant et à des niveaux importants de malnutrition chez les enfants. À mesure que certaines zones de la République démocratique du Congo redeviennent plus sûres, des milliers de familles qui avaient fui dans la brousse sont maintenant retournées dans leurs communautés et reprennent espoir. Lire plus
Au dispensaire Saint-Martyr à Kananga, dans la région du Kasaï, un agent de santé communautaire mesure la circonférence du bras d’un enfant afin de vérifier s’il est atteint ou non de malnutrition.

Crise nutritionnelle au Kasaï : les enfants, premières victimes

Au Kasaï, plus de 770 000 enfants en bas âge souffrent de malnutrition. Parmi eux, 400 000 enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère et doivent être soignés de toute urgence. Ce chiffre représente 10 % de la population des enfants de moins de 5 ans, un chiffre stupéfiant ! L’UNICEF intensifie ses efforts pour prévenir et traiter ce fléau chez les enfants dans la région. Lire plus

Reportage photo: Lutter pour survivre au Kasaï

Dans la région du Kasaï, en République démocratique du Congo, la violence a provoqué des déplacements massifs et empêché des centaines de milliers de familles de cultiver leurs terres. Après avoir vécu pendant plusieurs mois dans des conditions rudimentaires dans la brousse, des milliers d’enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère et ont besoin de soins vitaux. L’UNICEF soutient des centres de santé pour fournir à ces enfants les soins dont ils ont besoin. Lire plus

Kasaï – République démocratique du Congo : 770 000 enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition

BRUXELLES, 11 mai 2018 – Au moins 770 000 enfants dans la région du Kasaï en République démocratique du Congo souffrent de malnutrition aiguë, dont 400 000 enfants sont gravement dénutris et menacés de mort - a indiqué l'UNICEF dans un rapport publié aujourd'hui. Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance avertit que si des mesures urgentes ne sont pas prises pour renforcer la réponse humanitaire, le nombre de décès d'enfants pourrait monter en flèche. Lire plus

Kasaï : après des mois de violence, Bipendu retourne à l’école

Par Yves Willemot Fin août 2017. Je visite l’école primaire de Malandji à Kananga, la capitale de la Province du Kasaï-Central, en République démocratique du Congo. C’est l’effervescence. Dans son petit bureau, le directeur enchaîne les rendez-vous avec les mères venues inscrire leur enfant pour la nouvelle année scolaire. Rien de plus normal, me direz-vous. […]

Lire plus