UNICEF Protection

Journée internationale de la fille : donner des moyens aux filles pour changer le monde

Le nombre de personnes déplacées en raison d’une catastrophe ou d’un conflit est actuellement sans précédent. Il entraîne des difficultés nouvelles pour les filles, notamment une vulnérabilité accrue à la violence sexiste et à la déscolarisation. En temps de crise, les filles ont souvent moins de ressources, sont moins mobiles et ont plus de difficultés d’accéder à des informations et des réseaux qui peuvent leur sauver la vie. Lire plus
© UNICEF/UN036802/Torgovnik / Verbatim Photo Agency

L’histoire de Diego, 9 ans, habitant d’un quartier en proie à la violence

Diego Ramirez vit dans un quartier de la banlieue de San Salvador, connu pour être l’un des endroits les plus dangereux d’un pays à très haute criminalité. Dans ce quartier, l’UNICEF soutient un programme culturel grâce auquel les enfants de la municipalité sont encouragés à utiliser l’art comme mode d’expression. Il s’agit de l’une des rares aires publiques sécurisées dans un quartier considéré partout ailleurs comme dangereux. Lire plus

L’histoire de Ishmael, 36 ans, ancien enfant soldat

Ex-enfant soldat devenu auteur renommé et militant actif des droits de l’homme, l’ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF, Ishmael Beah, a eu jusqu’à présent une vie qui semble sortie d’un conte. Pas étonnant dès lors qu’il en ait tiré l’inspiration pour écrire un bestseller. L’UNICEF a joué un rôle crucial dans ce changement de vie. Une histoire d’espoir avant tout. Lire plus

L’histoire de Juan Carlos, 27 ans, victime d’une mine antipersonnel

Juan Carlos est né lors de la guerre civile du Salvador. Même si lui et sa famille n’étaient pas touchés par la violence qui a déchiré le pays, il a été victime d’une mine terrestre à l’âge de 5 ans. Il a perdu ses quatre membres. L’UNICEF lui a offert du soutien et donné accès aux services de réhabilitation pour qu’il puisse grandir, obtenir un diplôme en droit, se marier et poursuivre sa passion pour la peinture. Lire plus

L’UNICEF 1946 – 2016 : sept décennies d’espoir pour chaque enfant

« L’espoir du monde repose sur les générations à venir. » C’est par ces mots qu’en décembre 1946, au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’Assemblée générale recommande la création du Fonds international d’urgence des Nations Unies pour l’enfance, l’UNICEF. Le but est de mettre en place des programmes d’aide humanitaire afin de protéger la vie des enfants luttant pour leur survie et, ce faisant, d’aider à reconstruire des sociétés dévastées et à redonner espoir en un avenir meilleur. Lire plus

Les filles consacrent chaque jour 160 millions d’heures de plus que les garçons aux tâches domestiques

On sait que, par rapport aux garçons de leur âge, les filles de 5 à 14 ans consacrent 40 % de temps en plus, soit 160 millions d’heures supplémentaires par jour, à des tâches ménagères non rémunérées ainsi qu’à la collecte de l’eau et du bois. C’est ce qui ressort d’un rapport récent publié par l’UNICEF pour la Journée internationale de la fille, célébrée le 11 octobre. Lire plus

Appel à la réforme de Dublin III : pour le respect des droits des enfants réfugiés et migrants

Les enfants constituent une proportion importante des demandeurs d’asile dans l’U.E. Entre janvier et novembre 2015, plus de 400.000 demandes d’asiles y ont été introduites par des mineurs. Si des efforts ont été déployés par la communauté internationale pour répondre à leurs besoins, les défis demeurent toutefois gigantesques. L’UNICEF propose des recommandations afin que les droits de ces enfants soient enfin respectés. Lire plus
Montrer plus d'articles