UNICEF Belgique lance sa semaine « droits de l’enfant » (17/11-23/11)

La Convention des droits de l’enfant a 30 ans – Les progrès et les défis

Agenda : voir après le communiqué

Le 20 novembre, la Convention relative aux droits de l’enfant fêtera ses 30 ans. Au cours des trois décennies écoulées, la Convention est devenue le traité des droits de l’homme le plus ratifié du monde et de l’histoire mais aussi l’étalon ou standard par excellence pour évaluer le niveau de bien-être des enfants dans le monde.

Lors de la semaine du 20 novembre, UNICEF Belgique prévoit de nombreuses activités pour rendre hommage au meilleur défenseur des droits de l’enfant.

Depuis son adoption par l’Assemblée générale des Nations unies, le 20 novembre 1989, la Convention a sensiblement amélioré la situation de millions d’enfants. La santé, l’éducation, la protection, les droits civils, … la qualité de vie de nombreux enfants de la planète se sont améliorées grâce à la mise en application de la Convention et de ses protocoles additionnels. Aujourd’hui, plus et mieux qu’à n’importe quelle époque de l’humanité, les enfants sont reconnus un peu partout comme vrais détenteurs de droits individuels qui sont inhérents à toute dignité humaine.

Pourtant en raison de la pauvreté, de certaines inégalités, de l’injustice et de discriminations, des millions d’enfants restent exclus chaque année de services de base. Leurs droits sont bafoués. Chaque jour, 15.000 enfants de moins de 5 ans décèdent, pour la plupart de maladies et de causes faciles à guérir ou à prévenir. Le travail, le recrutement au sein de groupes armés, les mariages précoces continuent à miner la santé de milliers d’enfants et à faire planer une lourde menace sur de nombreux autres. Même si l’on n’a encore jamais recensé autant d’enfants sur les bancs de l’école, nous avons failli à notre objectif de donner à tous un enseignement de qualité.

La liste des défis qui se posent à nous dans le domaine des droits de l’enfant reste très longue. Les enfants d’hier ne sont plus ceux d’aujourd’hui. Durant les trois décennies qui ont suivi l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, le monde a fortement évolué. Aujourd’hui, les enfants doivent faire face à de nombreux défis et changements que leurs parents n’auraient jamais imaginés. Les changements climatiques sont spectaculaires. Les inégalités sociales et les écarts de richesses se creusent. Les progrès technologiques modifient profondément notre perception du monde. Nous observons également un nombre sans précédent de familles qui ont décidé de tout quitter pour migrer vers d’autres régions. Les conséquences des guerres, des conflits, de la pauvreté se font ressentir avec beaucoup plus d’acuité qu’auparavant.

Mais il serait erroné de céder au désespoir car tous ces défis sont aussi autant d’opportunités. Si nous faisons aujourd’hui un bilan des 30 dernières années passées sous l’ère de la Convention des droits de l’enfant, il nous appartient également d’aller de l’avant et d’imaginer tout ce que nous pouvons réaliser dans les trois prochaines décennies. La manière dont un enfant vit la période qu’est l’enfance a tellement évolué. A nous d’adapter notre approche. A commencer par écouter d’abord les enfants et les jeunes d’aujourd’hui. Par entendre ce qui les préoccupe plus particulièrement et par apporter avec eux des solutions contemporaines à des problèmes contemporains.

Les enfants et les jeunes attendent des solutions immédiates. Des actions, des gestes forts de la part de nos autorités, des organisations, des institutions et du monde associatif … mais surtout de la part de chacun d’entre nous afin qu’aucun enfant ne soit négligé et que tous puissent réaliser leur plein potentiel.

Notre agenda :

• Le 17 novembre 2019, nous organisons une journée spéciale à Plopsaland De Panne à l’intention de 2.000 enfants et jeunes en difficulté. La plupart ont participé ces dernières années au projet “What do you think ? » qui fête ses 20 ans. La journée sera résolument placée sous le signe de la fête car nous voulons que tous ces enfants passent un super moment.
Contact presse sur place : Steven De Bondt (0477/468.231). Possibilité d’interview à l’intérieur du Parc avec Koen Van Bockstal, Directeur général d’UNICEF Belgique et avec quelques enfants participants)

• Le 18 novembre 2019, Manneken Pis nous fera l’honneur de revêtir un costume UNICEF. Cet habillage sera précédé d’une cérémonie officielle à 11 heures à l’Hôtel de Ville de Bruxelles.  Un cortège, précédé de nos ambassadeurs Helmut Lotti et Nafissatou Thiam et emmené au son d’une fanfare très colorée, prendra la direction de la rue de l’Etuve pour y découvrir le citoyen le plus célèbre de Bruxelles dans son nouvel habit. A 12h30, le bureau de l’UNICEF chargé des relations avec l’Union européenne inaugurera une grande fresque murale sur la Place de la Monnaie.
La presse est la bienvenue à 11h à l’Hôtel de Ville de Bruxelles. Contact presse : phenon@unicef.be

• Le 19 novembre 2019, UNICEF Belgique lancera une vaste campagne médiatique sur le « droit à la participation ». Avec cette campagne, UNICEF Belgique insiste sur le droit et la nécessité de laisser la parole et une voix à chaque enfant. La campagne en ligne s’achèvera début décembre. Sur notre site, une plateforme permettra aux jeunes de laisser des messages ou une opinion par rapport à des thèmes qui leur tiennent à cœur. Tous les messages récoltés seront ensuite reformulés pour en faire des recommandations à l’intention de nos décideurs politiques.
Un dossier de presse suivra le 19/11. Contact presse : Philippe Henonphenon@unicef.be

• Le 20 novembre 2019, le Parlement européen accueillera une conférence sur le 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant où de nombreux experts – nationaux et internationaux – prendront la parole. La reine Mathilde, Présidente d’honneur d’UNICEF Belgique, assistera à l’événement.
Plus d’info : https://www.europarl.europa.eu/about-parliament/files/programme-of-hlc-on-child-rights-convention.pdf

• Le 23 novembre 2019, nous ouvrirons les portes de nos bureaux à nos donateurs et à nos volontaires. Cette journée « Portes Ouvertes » leur sera entièrement consacrée. Ils découvriront nos derniers projets, nos nouvelles stratégies et se rendront compte de l’importance de leur soutien dans le fonctionnement de notre organisation et la contribution qu’ils ont apportée dans les progrès réalisés ces trente dernières années depuis l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant.
Pas d’action presse prévue.