Le 20 novembre 1989 marque un véritable tournant dans l’histoire de l’UNICEF. En effet, ce jour-là, les dirigeants de la planète ont pris un engagement historique envers les enfants du monde entier. Ils ont fait la promesse à tous les enfants de protéger et de garantir leurs droits en adoptant un cadre légal international : la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant.

Qu'est-ce qui change en 1989 ?

Le 20 novembre 1989 marque un véritable tournant dans l’histoire de l’UNICEF. En effet, ce jour-là, les dirigeants de la planète ont pris un engagement historique envers les enfants du monde entier. Ils ont fait la promesse à tous les enfants de protéger et de garantir leurs droits en adoptant un cadre légal international : la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant.

La Convention relative aux droits de l’enfant reconnaît spécifiquement les droits fondamentaux des enfants.

  • Elle leur reconnaît des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels.
  • Elle est une convention juridiquement contraignante
  • Adoptée par 196 pays c’est-à-dire par tous les pays du monde à l’exception, des Etats-Unis, elle est le traité le plus ratifié du monde et de l’histoire.
  • Elle fait accéder les enfants au statut de « sujets de droit »
  • Elle a profondément changé la vision sur les droits des enfants dans le monde entier

 

Le fil rouge de toutes les actions de l'UNICEF

Depuis 1989, cette Convention fondamentale pour les enfants est à la base de toutes les actions et des programmes de l’UNICEF. Elle va renforcer encore l’approche holistique qui caractérisait déjà le travail de notre organisation.

La Convention relative aux droits de l’enfant figure au cœur de l’action de l’UNICEF et renforce l'approche holistique ou globale que notre organisation développait déjà préalablement lorsqu'il s'agissait de droits de l'enfant.

Nous sommes la seule organisation explicitement nommée dans le texte de la Convention et à laquelle il peut être demandé de donner des avis spécialisés et de présenter des rapports dans ses domaines d’action spécifiques en faveur de l’enfance.

L’UNICEF utilise la Convention relative aux droits de l’enfant comme fil rouge de tous ses programmes et veille à ce que les droits de l’enfant deviennent des principes éthiques durables et un standard international dans nos rapport avec les enfants.

La Convention relative aux droits de l’enfant est également un formidable outil de négociations auprès des gouvernements.